Le blog

Juliette Hirtz, conceptrice de la Fresque des écrans

Bonjour Juliette, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

 

Je suis Juliette Hirtz, ex-Conseillère de la Présidente de la CNIL en charge des questions d’éthique du numérique et conceptrice de la Fresque des écrans, un jeu d’intelligence collective destinés aux adolescents, et à tout citoyen soucieux du dialogue intergénérationnel, pour apprendre à maîtriser ses usages du numériques.

 

Vous étiez cette année intervenante sur la fresque des écrans et la controverse sur la place des écrans dans l’éducation, avez-vous également pu participer à d’autres ateliers ou expériences ?

 

J’ai participé avec grand intérêt à l’atelier sur le Prompt Engineering pour apprendre à mieux utiliser ChatGPT dans un contexte professionnel. J’ai été impressionnée par les possibilités qui ont été présentées. Le monde de la formation va considérablement évoluer avec ces outils d’IA.

 

Pouvez-vous décrire l’expérience que vous avez menée en tant qu’intervenante ?

 

J’ai animé en matinée une Fresque des écrans pendant 3 heures. Notre groupe a été très dynamique et nous avons bien débattu de l’impact positif et négatif des contenus numériques dans nos vies individuelles et collectives. Le soir, je participais à la dernière controverse sur la place des écrans dans l’éducation, face à Sylvie Audrain de Modco et Estelle Auguin-Bobineau de l’Ecole du Sens. Je portais la proposition d’éduquer le plus tôt possible nos enfants – et leurs parents – au numérique, aux média, à la démocratie, mais aussi aux émotions pour les responsabiliser dans leur usage des écrans, afin de créer des citoyens éclairés, conscients des effets de l’évolution rapide des nouvelles technologies sur nos logiques de vivre-ensemble.

 

Quelle est votre activité dans les prochains mois ? Ou peut-on éventuellement vous retrouver ?

 

Prochainement, je continuerai de déployer la Fresque des écrans pour Colori, dont l’objectif est d’éduquer les enfants au numérique sans usage des écrans. Je continuerai également de faire de l’ingénierie pédagogique sur mesure de serious games et d’animer des formations Soft-skills par les outils du théâtre d’improvisation.

 

Carte blanche : que proposeriez-vous comme idée pour le Learning Show 2024 ?

 

Et bien justement, je confronterai bien les 2 extrêmes que sont le 100% technologique, avec les nouveaux outils d’IA, et le 100% humain, avec les outils du théâtre. L’expérience collective ludique a des vertus irremplaçables pour apprendre de manière joyeuse, transformative, efficace.

 

Plus personnellement, auriez-vous une recommandation article, lecture, podcast qui vous a marqué autour de la formation ?

 

Sur le thème qui est le mien, l’éducation au numérique, je lis actuellement le livre de Gérald Brönner « Apocalypse cognitive » qui est éclairant sur la notion de marché cognitif et la bataille des idées, qui a lieu aujourd’hui même à l’École… Plus que jamais, le rôle de l’École est de former à l’esprit critique, la prise de recul, la vérification des sources, la compréhension du rôle des sciences.

 

Rendez-vous les 8 et 9 octobre pour le Learning Show 2024 !

 

Les derniers articles

    • 16/05/24

    Clarisse Gouby, Chargée de projet Spicee éduc

    Lire la suite

    • 29/04/24

    Sandy Formentel-Lobbé & Elise Viart

    Lire la suite

    • 9/04/24

    Clément Cahagne, ingénieur pédagogique multimédia

    Lire la suite