>> Actualités

Matthieu Beucher est CEO de Klaxoon, start-up rennaise qui propose des solutions pour favoriser le travail en équipe. Lancée en mars 2015, Klaxoon est le fruit de 3 années de R&D et a reçu de nombreux prix en Europe et aux Etats-Unis (CES innovation award 2016 et 2017, Grand Prix Learninnov, Innovation pédagogique de l’année, Prix « Innovation Team Best Practices » à la Sorbonne, BrandonHall Group Excellence Award).

 

Les produits Klaxoon et la formation ?

Klaxoon, c’est l’outil de productivité adopté par des millions d’équipes dans le monde. Adressant tous les moments, tous les contextes où une équipe à besoin de collaborer, Klaxoon facilite l’interaction et fluidifie les échanges : tout le monde s’exprime, on prend des décisions plus rapidement et on gagne du temps.

Inspiré des techniques de pédagogie active, Klaxoon adresse tous les formats du digital learning et a très vite été adopté dans l’univers de la formation. La plateforme permet de booster la participation et la mémorisation dans tout type d’environnement d’apprentissage : avant, pendant et après, en salle ou à distance. Le principe : faire participer au maximum les apprenants en rythmant la session avec des activités simples, ludiques et efficaces.

Comment ça marche ? Depuis n’importe quel appareil numérique, chacun se connecte à Klaxoon via un lien web, sans rien avoir à installer. En un clic, vous rejoignez les activités lancées par l’équipe : Brainstorm, Sondage, Quiz, Evaluation, Vote, Challenge, etc. Des dizaines d’activités différentes, et autant de nouvelles manières d’interagir avec le groupe. Par exemple, un Quiz avant une session de formation pour tester les connaissances, un Brainstorm pendant la formation pour réaliser des mises en situation et partager des idées, une Capsule pour réaliser une évaluation à chaud de ce qui a été vu pendant la session de formation.

Les résultats observés et remontés par les utilisateurs sont impressionnants. Que ce soit en terme d’engagement, de mémorisation, de créativité, de souplesse d’utilisation, Klaxoon bouscule les standards.

En 4 ans, Klaxoon a séduit plusieurs millions d’utilisateurs dans 120 pays. Une communauté très active, avec des utilisateurs qui viennent de tous les horizons. Des consultants, des TPE, des PME, des acteurs majeurs de la formation, des Universités, des grandes écoles, et des grands comptes internationaux

 

Pourquoi soutenir le Learning Show ?

Rennes est un territoire d’innovation pédagogique et le Learning Show est le rendez-vous de l’année dans ce domaine. Réunissant chercheurs, passionnés et innovateurs, c’est toute la communauté Learning placée sous le signe du partage qui innove pour proposer une nouvelle vision de l’apprentissage à l’école et en entreprise : essor des smartskills, pédagogie inversée et technologies interactives.

Depuis le Klaxoon Campus, à Rennes, nous imaginons le futur de la formation, au coeur d’un territoire en pleine mutation. Un Campus qui bat au rythme de la révolution de la formation qui s’annonce : plus de plaisir, pour plus d’efficacité. Une révolution des pratiques qui se fait à très grande échelle à l’instar du partenariat d’innovation lancé en Septembre 2018 entre l’université de Rennes 1 et Klaxoon, visant à développer les pratiques collaboratives auprès des 33 000 personnels et étudiants de l’université.

C’est dans cette continuité que Klaxoon soutient le Learning Show, dans le but d’explorer et d’aller plus loin dans les apprentissages du futur.

 

Qu’attendez-vous du Learning Show ?

Du débat pour réinventer les codes de la formation !
Le monde de la formation a connu de nombreuses révolutions, les nouveaux métiers les nouvelles manières de travailler et les nouvelles technologies transforment durablement la manière dont on apprend. Nous attendons de nombreux débats d’idées, beaucoup de partage et de découvertes. Les controverses seront incontournables. Un format original pour confronter les points de vue, soulever des questions et affirmer la compétence française sur le sujet de la formation. La bonne nouvelle, c’est que cette année le public prendra une part active aux échanges et pourra interagir tout au long des interventions pour donner son avis, poser des questions et réagir.