Le Blog

Louis-Augustin Calonne, analyste comportementale

Bonjour Louis-Augustin,

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

 

Je suis analyste comportementale, j’aide mes clients dans leurs prises de décisions, en faisant le lien entre le verbal et le non verbal pour mettre à jour des problématiques de communication et de compréhension. Et grâce à un système de questionnement, de manière bienveillante, pouvoir faciliter la prise de décision en limitant les biais cognitifs.

Je suis membre d’un groupe d’indépendants, je suis spécialisé en négociation, et en fonction des besoins, nous pouvons intervenir à un, deux, ou trois avec de réelles spécificités et compétences : négociation, psychologue, RH, etc.

 

Vous étiez cette année intervenant sur un atelier, avez-vous également pu participer à d’autres ateliers ou expériences ?

 

J’ai pu apprécier l’ambiance générale qui fonctionnait vraiment très bien. J’ai pu participer à la conférence avec un fort aspect scientifique de Bruno Arnaldi et au spectacle de Karim Duval, et je dois dire que la complémentarité était très intéressante, le format fonctionnait très bien. Je ne suis pas assez penché sur le programme en amont pour faire d’autres expériences. Mon regret est de ne pas avoir eu assez de temps de networking avec les autres intervenants, peut-être un point à améliorer l’année prochaine.

 

Quel est votre point positif majeur du Learning Show 2022 et pourquoi ?

 

Encore une fois, je vais mettre l’accent sur l’ambiance qui était très bonne et bienveillante dans le cœur de mon atelier, comme sur le village ou avec les participants. Les participants sont contents de venir apprendre de nouvelles choses, et ravis de pouvoir échanger entre eux.

 

Pouvez-vous décrire l’expérience que vous avez mené en tant qu’intervenant ?

 

L’idée de l’atelier était de proposer une expérience sur la montée en compétence et de bien comprendre ce qu’était le non verbal et la synergologie, avec surtout des exercices concrets, notamment pour les aider à voir que l’on ne peut pas vraiment faire autrement que de parler avec un aspect “non verbal”. J’ai proposé également des outils concrets pour utiliser ces éléments dès la fin de l’atelier. J’ai fonctionné avec des jeux de rôle, des mises en situation par groupes de trois pour les mettre en application ses propositions. Dans ces expériences de jeux de rôles, tout le monde était invité à participer, une personne était souvent observatrice dans un groupe de trois personnes afin de pouvoir débriefer la situation. Je préfère que toutes les personnes soient vraiment impliquées dans l’atelier mais après si des personnes souhaitaient rester en retrait, ce n’est pas non plus un problème. L’expérience s’est très bien passée avec une bonne ambiance dans l’atelier, très détendue. Les personnes semblaient ravies de découvrir les outils présentés et qu’elles allaient pouvoir appliquer rapidement.

 

Quelle est votre activité dans les prochains mois ? Ou peut-on éventuellement vous retrouver ?

 

Mon actualité, c’est une formation sur les bases de l’analyse comportementale qui s’appelle “Poker face”, et qui a pour but grâce aux meilleurs outils de la synergologie, de la programmation neuro linguistique, de l’analyse transactionnelle, de la psychologie, d’aider les personnes à monter en compétence sur ces sujets.

C’est du contenu en ligne et un rendez-vous mensuel effectué en visio. Prochains rendez-vous le 25 février à 11h : https://poker-face.fr/

NDLR : un mois gratuit offert aux participants du Learning Show & pas d’engagements avec le lien suivant : https://formation.synergo.solutions/promo-mois-gratuit/

 

Carte blanche : vous connaissez désormais le concept et la méthode du Learning Show, que proposeriez-vous comme idée pour 2023 ?

 

C’est une idée que je travaille actuellement sur un format de recherche. Il s’agirait de monter une expérience de recherche sur le mensonge et l’authenticité. Dans quelle mesure les outils sont-ils efficaces pour détecter le mensonge ? L’outil utilisé serait des projections de vidéos pour essayer de détecter le vrai du faux. Objectifs : détecter les situations de mensonges, utiliser les bons outils, les plus pertinents, détecter les micro expressions, etc. L’idée serait d’avoir un atelier à grande échelle et le mettre en scène de manière ludique. À voir comment ce type de format peut se concrétiser ou avoir leurs places dans des événements comme le Learning Show.

 

Plus personnellement, auriez-vous une recommandation article, lecture, podcast qui vous a marqué autour de la formation ?

J’ai plusieurs propositions sur la dimension philosophique du mensonge :

Le grand livre de la synergologie – Décoder le langage corporel pour mieux comprendre l’autre – Philippe Turchet
L’analyse comportementale appliquée au Poker | Davidi Kitai & Louis-Augustin Calonne

 

Merci Louis-Augustin,

 

À bientôt !

Les derniers articles